Teinture au naturel… quand la nature vous offre ses plus jolies couleurs !

C’est sur le compte Instagram de @chouillinous que j’ai découvert cette fascinante technique de teinture naturelle pour tissus à partir des éléments que la nature nous offre… Tout de suite, ça a commencé à fourmiller dans ma tête : mes épices du Maroc, les épluchures de légumes, les feuilles du jardin… je cherchais le potentiel couleur de chaque chose…

Pour un premier essai, j’ai voulu redonner un coup de pep’s aux napperons que j’avais récupérés chez ma Mamie et qui faisaient un peu grise mine… un bon relooking « Yellow Power » au safran du Maroc et les voilà prêts à intégrer la déco d’Automne de la maison !

IMG_3203

Tuto :

Il vous faut :

de la poudre d’Alun (en magasin bio, chez Zodio ou sur Amazon…)

du vinaigre blanc

1 cuillère à soupe de safran (ou de curry, ou curcuma…) pour un jaune qui pète !

 

On commence par faire tremper le support pendant une heure dans de l’eau bouillante mélangée à de la poudre d’Alun (pour la quantité de poudre, c’est 20% du poids du tissu à teindre).

IMG_3202

Ensuite, on fait bouillir une casserole d’eau dans laquelle on ajoute le safran.

On y plonge le tissu et on le laisse bouillir pendant une heure.

IMG_3200

Le tissu prend sa jolie couleur jaune éclatant.

On le sort alors de son bouillon pour le rincer dans une bassine d’eau mélangée à du vinaigre blanc qui va fixer la couleur.

IMG_3201

Essorage… puis sèchage !

IMG_3058

Et voilà deux jolis napperons relookés !

IMG_3062

Processed with MOLDIV

Séduite par cette première tentative, j’ai commencé à m’interroger sur d’autres expériences de coloration… on trouve quelques idées sur internet en cherchant « teinture végétale » ou « teinture naturelle »

Je voulais un vert tendre et un vieux rose pour continuer à teinter des napperons dans un esprit plus suranné…

J’ai renouvelé l’opération sur des petits carrés de coton blanc pour avoir un nuancier.

J’ai tenté 2 décoctions : les feuilles du figuier du jardin et les pelures d’un oignon rouge…

Et comme on mangeait des betteraves, j’en ai aussi récupéré le jus…

Processed with MOLDIV

Et voilà le résultat :

Processed with MOLDIV

La pelure d’oignon rouge donne un vieux rose tirant sur le beige.

La feuille de figuier donne un jaune délicat mais pas le vert tendre que j’avais espéré.

La betterave donne un joli rose très doux.

J’aime beaucoup ces jolies couleurs fanées qui donnent un vécu à mon tissu blanc pourtant tout neuf…

Et je ne désespère pas de trouver la potion magique pour teindre en vert tendre !!! Les pousses d’épinards peut-être… ça sera le prochain test !!!

Si vous essayez, n’hésitez pas à me raconter vos expériences et vos découvertes !!!

Publicités

Retrouver le Maroc… et découvrir le tagine de poulpe !

Cela fait 17 ans que je viens au Maroc et je suis bien loin d’avoir tout découvert de ce fabuleux pays aux milles couleurs et milles saveurs !

Nous voilà de retour à El Jadida où nous retrouvons avec bonheur notre famille marocaine et notre petit riad.

Processed with MOLDIV

Première découverte cette année : le tagine de poulpe !

DSC00257

J’en vois déjà certains faire la grimace avec un petit air septique voire dégoûté… vous seriez surpris ! C’est un délice !!!

Aux fourneaux !  « On goûte avant de dire qu’on n’aime pas !!!! »

Faire bouillir le poulpe (et son encre) dans un grand volume d’eau afin de le pré-cuire et de pouvoir retirer sa peau facilement. (Je pense qu’en France, chez votre poissonnier, vous trouverez le poulpe déjà préparé…)

Dans un plat à tagine, mélanger une petite boîte de concentré de tomate avec un grand verre d’eau.

Ajouter : persil et coriandre hâchés, la pulpe d’un citron confit, de l’ail râpé, du safran, du gingembre moulu, du paprika, du sel, du poivre blanc et le jus d’un citron.

Ajouter dans le fond du tagine : des carottes en rondelles, des fines lamelles de pommes de terre.

Une fois le poulpe cuit et débarrassé de sa peau, on le rince bien et on le coupe en petits tronçons.

On prélève un peu de sauce préparée dans le tagine à laquelle on ajoute de l’huile d’olive et de l’huile de tournesol. On fait mariner les morceaux de poulpes dans cette préparation.

Ensuite, on dépose le poulpe mariné sur le dessus du tagine avec des rondelles de tomates et des olives. Selon les goûts, on peut ajouter des petits piments.

Cuire le tagine fermé pendant 30 à 40 minutes. (Si vous n’avez pas de plat à tagine, en cocotte, ça marche aussi !)

C’est prêt ! Régalez-vous ! Vous êtes au Maroc !

DSC00288

 

 

Zéro sucre… une révélation !

 

Je vous fais grâce de l’historique de mes rondeurs et de mon combat contre les kilos… C’est une bien trop longue histoire avec des épisodes à moult rebondissements qui m’ont épuisée et désespérée moi-même !!!

En fait ma courbe de poids est un excellent indicateur de l’état de mon moral et des périodes plus ou moins faciles de mon quotidien… Plus je suis fatiguée, stressée, surmenée… plus je suis « moelleuse » comme disent mes enfants !!! (charmant n’est-ce pas !!!)

Soyons claire… je mange pour me nourrir (jusque là tout va bien !) mais je grignote aussi pour apaiser mes angoisses, tuer l’ennui, soulager mon stress… et j’aime aussi la convivialité d’un apéro entre amis, d’une bonne table partagée…

Et quand j’ai envie de grignoter, je tombe rarement sur les tomates cerises et les concombres… bizarrement, c’est l’appel du sucre qui est le plus fort !!!… (que celle qui n’a jamais eu besoin de chocolat après la crise du petit dernier qui ne veut pas aller prendre sa douche me jette la première pierre !!!!!)

Après avoir essayé plusieurs régimes ou rééquilibrages alimentaires et expérimenter le fameux effet yoyo à plusieurs reprises, je retentais en janvier dernier sans grande conviction le programme Weight Watchers… Deux mois pour perdre 2 malheureux kilos avec l’impression de tout contrôler, de me donner beaucoup de mal à tout comptabiliser pour un résultat peu motivant (alors que j’avais perdu 17kg en 4 mois avec cette méthode 3 ans auparavant… c’est pas drôle de vieillir hein !).

Et puis une amie m’a parlé de la Detox Zéro Sucre… Elle avait démarré ce sevrage du sucre quelques semaines avant et les résultats étaient impressionnants : silhouette affinée, perte de kilos, mine radieuse et pêche d’enfer !

Elle m’a convaincue d’essayer, d’autant que je ne pouvais pas nier mes addictions sucrées et mes fringales à répétitions vers 11h et 17h… vous savez, ces moments où vous sentez le coup de barre venir et vos nerfs lâcher jusqu’à ce qu’une petite douceur sucrée vous apaise…

Je me suis dit que je ne perdais pas grand chose à essayer !!!

Je me suis documentée sur la question : pourquoi étais-je si addict au sucre ? quelle place pour le sucre dans mon quotidien ? quels sont les mauvais sucres ? comment s’en sevrer ? quoi manger ?

Cette exploration du monde sucré et de notre addiction est passionnante. C’est un véritable enjeu de notre société de consommation. Il y a du sucre partout ! Même dans les produits salés… On nous drogue au sucre dès le plus jeune âge… parfois en toute conscience mais aussi à notre insu !

Parmi les informations éclairées sur le sujet, il y a le livre de Danièle Gerkens, journaliste au magazine ELLE, qui raconte son année sans sucre :

« Zéro sucre » en édition Poche J’ai Lu. 

En effet, à la suite d’une étude alarmante sur notre consommation de sucre qu’elle reçoit dans le cadre de son job de journaliste, elle décide de mener l’expérience personnelle d’une année sans sucre.

Elle livre sa méthode pour diminuer sa consommation de sucre tout en gardant une alimentation et une vie sociale épanouies. Son bilan est édifiant.

IMG_8964

Me voilà convaincue de tenter l’aventure du Zéro Sucre moi aussi… maintenant que je sais pourquoi cela va être bénéfique pour moi, il faut que je sache comment procéder précisément…

Et pour cela, il y a différents petits cahiers très complets sur la question qui m’ont aidée à adopter la bonne méthode et à m’organiser :

  • « Comment j’ai décroché du sucre » de Charlotre Debeugny aux éditions Marabout
  • « Mon cahier STOP AU SUCRE » aux éditions SOLAR
  • « Petit carnet anti-sucre : Fini le sucre ! au secours, qu’est-ce que je mange ? » aux éditions Larousse

Processed with MOLDIV

Processed with MOLDIV

On traque les mauvais sucres, on prend de nouveaux reflexes alimentaires, on apprend à déjouer les pièges des étiquettes, on apprend à consommer moins de sucre avec des programmes de sevrage sur 3 semaines, on découvre de nouveaux aliments et des recettes pour cuisiner et consommer différemment…

DEBUT DE MA DETOX DU SUCRE le 5 mars 2017 !

RETOUR D’EXPERIENCE :

Alors, soyons honnêtes, les 3 ou 4 premiers jours sont les plus durs… on est fatiguée, irritable… en manque quoi !!!! (d’où l’importance de bien choisir son moment pour démarrer… un moment où on sait qu’on va pouvoir prendre du temps pour soi, se dire qu’on fait quelque chose pour son bien-être…)

Et puis c’est LA REVELATION !!!

Les effets positifs se font très vite sentir… On a bonne mine, on se sent tonique et lumineuse… Les vilaines envies sucrées disparaissent finalement très vite et on a de moins en moins à lutter pour éviter de consommer du sucre.

Et puis surtout, la silhouette s’affine et les kilos s’envolent !!!!

5 mars – 15 avril : moins 5 kilos et une taille de moins…

une pêche et un moral d’enfer !!!

Alors concrètement au quotidien, qu’est-ce que cela implique : (rien d’insurmontable comparé aux bénéfices obtenus, je vous assure !!)

  • supprimer la consommation de tous les vilains sucres ajoutés que l’on trouve dans les biscuits, les jus de fruits, les bonbons, les glaces, les céréales du petit déjeuner, le chocolat (sauf noir à 70% de cacao), la confiture, les laitages aromatisés, les pâtisseries mais aussi les plats cuisinés préparés et les sauces… (la liste paraît longue de toutes ces petites douceurs pour lesquelles on craque régulièrement mais je vous assure qu’après quelques jours, notre cerveau est libéré de cet appel du sucre et qu’on n’en a même plus envie !)
  • consommer le pain, les pâtes, le riz, les céréales en version complète.
  • privilégier les légumes et les crudités.
  • consommer les yaourts en version nature et du fromage.
  • consommer des oléagineux tels que les amandes, noisettes, noix…
  • continuer à consommer des fruits mais on choisit dans un premier temps ceux dont l’indice glycémique est le plus bas…
  • dans les premiers jours de la detox, il est préférable de se sevrer du goût sucré mais ensuite on peut utiliser des sucres naturels à IG bas tels que le sirop d’agave, le sucre de coco ou le sucre de bouleau.
  • apprendre à lire les étiquettes des produits de consommation industrielle : on fuit les produits dont la liste des ingrédients commence par sucre, fructose, glucose, dextrose… mais aussi les édulcorants qui participent à entretenir notre addiction au goût sucré.

Processed with MOLDIV

Pâtes complètes, riz complet, quinoa

Processed with MOLDIV

Amandes, graines de courge, noisettes, baies de goji, flocons d’avoine, graines de lin, graines de chia

Processed with MOLDIV

Processed with MOLDIV

Petit déj vitaminé : flocons d’avoine au lait d’amande, orange, grenade, graines de chia

Processed with MOLDIV

Petit dej salé : muffin complet, jambon de dinde, emmental – kiwi – jus de citron et thé vert

 

Allez, on fait le vide de ses placards et on se débarrasse :

  • du sucre en poudre, de la cassonade, des édulcorants
  • des aliments à cuisson rapide
  • du pain de mie et autres farines blanches
  • des céréales du petit dej bourrées de sucre
  • des jus de fruits en bouteille du commerce
  • des plats préparés contenant du sucre
  • des biscuits et autres gourmandises

 

Voici un ouvrage très sympa sur le No Sugar avec une centaine d’idées de recettes sans sucre. Il propose également un programme detox de 8 semaines mais pour ma part, la suppression totale des fruits dans la première phase de la detox m’a paru trop radicale…

« C’est décidé j’arrête le sucre » de Sarah Wilson aux éditions Larousse.

Processed with MOLDIV

 

Aujourd’hui, je suis convaincue d’avoir trouvé l’équilibre alimentaire qui me convient. Je me suis débarrassée de mon rapport émotionnel à la nourriture et tout particulièrement au sucre. Je n’ai plus de fringale ni de coup de barre dans la journée et plus de pulsions de grignotage.

Je perds du poids et contrairement à mes autres expériences de régime, je ne suis pas inquiète de l’effet yoyo pour la suite parce que j’ai la conviction d’avoir trouvé une alimentation et une hygiène de vie que je vais pouvoir appliquer durablement au quotidien.

Petit à petit, j’essaie de sensibiliser mon mari et mes enfants à cette nouvelle alimentation plus saine. Toute la famille est déjà passée au « complet » pour les pâtes, riz, semoule, céréales… et je cuisine des plats familiaux qui respectent cette nouvelle hygiène alimentaire… (mais honnêtement  je n’ai pas encore trouvé la solution pour sevrer les enfants des biscuits, bonbons et yaourts aromatisés !!!! )

Je vous invite à tenter l’expérience… même juste sur deux ou trois semaines pour réaliser toute l’énergie que notre corps gaspille à digérer (et stocker) tous ces mauvais sucres !!! Bienfaits physiques et psychologiques spectaculaires garantis !!!

Prochain objectif pour moi : faire entrer le sport dans ma vie !!!

 

 

 

 

 

Je ne vous ai pas montré notre nouvelle cuisine…

Cet été, nous avons confié les clés de la maison à un magicien et à notre retour, elle nous attendait… exactement comme on l’avait imaginée… même mieux !

Un petit historique vite fait…

2009 à l’achat de la maison…

1918793_125881184905_1562527_n

On prend possession des lieux mais toute la maison est en travaux… on reste dans le jaune ! La cuisine attendra…

26731_379331939905_7961044_n

Fin 2010… Petit relooking… Crédence grise et murs blancs… Nouveau plan de travail…

65859_480926329905_4702238_n

Eté 2016 : on vide tout… on casse tout… cette fois-ci c’est la bonne !!!!

13566993_10154263083209906_1222120272346895691_n13620100_10154263083234906_6195221066181814630_n13567233_10154268423539906_8392122952872009011_n

Août 2016…

Meubles IKEA VOXTORP

Plan de travail BERGSTENA

Hotte TJANLIG

Carrelage Saint Maclou

14054193_10154389553104906_3905914932501332455_n

img_7730img_7732img_7733Processed with MOLDIVimg_7729img_7731img_7728

Déco IKEA, Action, Maisons du Monde.

Set douillet pour pause Thé…

Quoi de mieux en hiver qu’une bonne tasse de thé pour se réchauffer ??? (Une tasse de café peut-être ??!! LOL)

C’était l’anniversaire d’une amie qui est orthophoniste… Elle visite certains de ses patients à domicile et en hiver, j’imagine qu’elle doit avoir envie d’une pause réconfortante lorsqu’elle rejoint son cabinet…

Alors je lui ai cousu un petit set douillet pour boire le thé…

Un dessous de tasse, un tour de mug pour ne pas se brûler les doigts (on se réchauffe… on ne se brûle pas hein !!!!) et une pochette pour emporter ses sachets de thé préférés…

Processed with MOLDIVProcessed with MOLDIV

Reste à faire chauffer l’eau !

Celle qui ne se lasse pas de photographier son café…

 

J’adore le café… J’aime son odeur, son goût, sa couleur… J’aime le café solitaire quand on a besoin d’une pause… J’aime le café convivial qu’on partage avec les amis… J’aime les tasses et les mugs pour le café…

J’aime immortaliser les instants café…

ATTENTION ! Caféine à haute dose !!!!

Et vous, vous l’aimez comment votre café ?

 

 

Quand c’est l’hiver… soyons HYGGE !

Qu’est-ce qu’on fait en hiver ??? Du cocooning bien sûr !

Processed with MOLDIV

En tous cas, moi je bois du café, du thé… devant un bon feu de bois et avec des livres qui parlent de prendre soin de soi, de se dorloter, de bien-être…

Processed with MOLDIV

Processed with MOLDIV

Processed with MOLDIV

Parfois des thés plus « exotiques » en attendant le soleil de notre Maroc…

Processed with MOLDIV

Et puis des tisanes qui donnent bonne conscience…

Processed with MOLDIV

Que du HYGGE !…

Processed with MOLDIV

Mais c’est quoi le HYGGE ?

« Le Hygge, c’est ce que vous éprouvez sous une couverture quand il neige dehors, c’est le bonheur que vous ressentez lorsque vous partagez un délicieux repas avec vos proches autour d’une table ornée de bougies ou la chaleur des premiers rayons de soleil sur votre visage un jour de ciel bleu. »

Sans équivalent en français, le terme « hygge » évoque l’idéal danois :

confort, convivialité, simplicité et bien-être.

A lire de toute urgence pour mettre du HYGGE dans son quotidien :

Le livre du HYGGE – Mieux vivre – La méthode danoise

Meik Wiking

aux éditions FIRST