Eveil des sens pour mes touts petits… Made by Nounou !

Les idées ne manquent pas pour utiliser les chutes de tissus… surtout quand on est Nounou !!!

A quelques semaines de ressortir les hochets et autres petits jouets d’éveil pour accueillir une toute petite poulette, je m’amuse beaucoup à confectionner de nouvelles petites bidouilles destinées aux plus petits…

Alors voici les petits sacs sensoriels à manipuler, à agiter, à écouter… et certainement à mâchouiller (ça m’étonnerait qu’ils y échappent !!!)…

TUTO : on choisit pleins de chutes de tissus et on coud des petites pochettes que l’on remplit avec des petits éléments : des graines, des pâtes, des boutons, du papier aluminium, des plastiques froissés, des lentilles, des bouchons… libre à chacun d’inventer ses petits contenus !!! L’important étant de penser à la sécurité de bébé et d’avoir à l’esprit que ces petites pochettes pourront être portées à la bouche… on n’utilisera donc des matières résistantes à l’humidité et bien sûr non toxiques ! (on oublie l’éveil gustatif et olfactif pour le coup !!!)

DSC05372

Très intéressant, les sachets cuisson de riz, blé et autres céréales… Le sachet plastique fait du bruit à la manipulation et protège également le contenu à l’intérieur du tissu. Super facile : on prend le sachet en sandwich entre 2 rectangles de tissus. On coud tout autour et on découpe le contour de la pochette au ciseau cranteur !!! 2 minutes chrono !!!! (modèle aux étoiles multicolores dans la photo ci-dessous)

DSC05365

Sympa aussi, l’utilisation de plastique transparent pour y introduire des boutons de toutes les couleurs… On ferme la pochette sur tout son contour avec du biais.

On peut aussi ajouter des petites étiquettes ou des rubans pour rendre les petites manipulations plus intéressantes et pour diversifier les matières et les couleurs ! on a toujours des petits bouts de rubans qui trainent !!!

DSC05363

DSC05361

On réunit tous ces petits trésors dans une petite panière

et en route pour des heures de découvertes !!!!

DSC05357

Publicités

Printemps au salon…

Ca me fait cet effet là à chaque fois… Dès que je vois arriver les changements de saison, il faut que la déco change dans la maison !!! Et ça commence souvent par les coussins du salon !!!

12662436_10153866945094906_5672955061762285320_n

Parce que finalement, les housses de coussins cousues main, c’est une excellente façon de profiter au quotidien des tissus qu’on aime !!!

Alors je me suis lâchée sur les couleurs et les motifs !!!! J’avais envie !!!

Et voilà… 2 heures de couture et une nouvelle déco du Salon !!!!!

 

Tissus La Maison des Ursules, Veritas, George & Rosalie / Plaids noirs IKEA

Et maintenant je me demande bien ce que je vais pouvoir relooker ???

mais pas d’inquiétude !!! Je vais trouver !!!

Cousette de Nounou

En Mars puis en Septembre 2016, j’accueillerai à nouveau des « touts petits »… Il va falloir songer à ressortir les transats, tapis d’éveil, hochets et petits mobiles… Devenir la Nounou d’un nouveau bébé, c’est chaque fois une nouvelle aventure, une nouvelle histoire qui s’écrit avec le petit et sa famille… alors souvent, j’ai envie de personnaliser cet accueil, de préparer leur arrivée et … de coudre pour eux !!!

Alors voilà un nouveau tapis d’éveil tout molletonné et aux couleurs acidulées…

Tissus Mondial Tissus et doublure IKEA

DSC05340

DSC05355

DSC05354

Et pour caler bébé confortablement, un « coussin boudin » pour petit pacha !!…

Avec sa petite couverture toute douce…

Tissus Idéfil , Polaire blanche et ouate de rembourrage La Maison des Ursules, Etiquette Action

DSC05341

DSC05348

DSC05344

DSC05351

Et voilà ! Pour quelques euros de tissus et un peu de temps devant ma machine à coudre,

un petit univers douillet pour accueillir les « touts petits »…

Zébulon est un petit Zèbre*

* C’est Jeanne Siaud-Facchin (auteur de « L’enfant surdoué » Ed. Odile Jacob) qui a choisi le mot « zèbre » pour parler des enfants plus communément (et bien moins joliment) appelés « précoces », « à haut potentiel » ou « surdoués »…

« Le zèbre n’est-il pas le seul animal sauvage que l’homme n’a pu domestiquer ? Son pelage rayé n’est-il pas destiné à jouer avec les ombres et la lumière pour mieux se dissimuler mais soudain apparaître dans toute sa splendeur en se détachant, par ses rayures, de tous les autres animaux de la savane ? Et n’a-t-on pas l’habitude de parler d’un drôle de zèbre pour désigner un individu original, peu banal ? »

Je crois que j’ai toujours su que notre Zébulon était un enfant différent… à la fois tellement intéressant et attachant, et parfois tellement compliqué et épuisant…

Petit, il a fallu faire face au diagnostic d’épilepsie (type absences) et au traitement par neuroleptiques avec tous leurs effets indésirables… Du haut de ses 4 ans, Zébulon parlait alors de sa maladie disant qu’il « partait sur la lune », qu’il « avait la tête dans les étoiles »… Et puis un jour, après 4 ans de suivi, d’électroencéphalogrammes et de prises de médicaments quotidiennes, on a pu arrêter le traitement et Zébulon est resté sur terre sans autre voyage dans l’espace depuis (hormis Star Wars biensûr) ! Une victoire !

A alors commencé une nouvelle bataille… l’apprentissage de la lecture ! On pensait que l’épilepsie et son traitement étaient responsables des difficultés de Zébulon pour entrer dans la lecture et le langage écrit (parce que le langage oral et les papotages, eux, fonctionnaient très bien !!!) et pourtant, après l’arrêt du traitement, il a fallu accepter une nouvelle évidence : dyslexie et dysorthographie avec un suivi orthophonique intense.

Zébulon continuait donc d’être un petit élève différent portant l’étiquette « dys » après celle de l’épilepsie… avec un caractère explosif !!! Un Zébulon plein de vie, curieux, créatif et hypersensible… avec mille envies, mille idées et mille passions à la seconde… à la fois captivant et terriblement difficile à suivre… C’était parfois tellement compliqué de vivre au rythme des montagnes russes de ses humeurs, de passer du rire aux larmes avec lui et d’être la maman de ce petit bonhomme tellement mystérieux parfois…

Et puis ce mercredi 3 février, le voile s’est levé pour faire lumière sur ce qui se passe dans la tête de notre Zébulon : diagnostic de précocité intellectuelle avec un QI de 137.

Zébulon est un petit Zèbre. Il ne fonctionne et ne raisonne pas comme nous. On sait enfin pourquoi il est en colère, pourquoi l’échec lui est insupportable, pourquoi il est si réfractaire à la contrainte, pourquoi il est à fleur de peau, pourquoi il se pose tant de questions existentielles, pourquoi il agace autant qu’il séduit, pourquoi il recherche toujours la compagnie d’enfants plus âgés que lui, pourquoi c’est si dur qu’il s’endorme le soir, pourquoi sa relation avec sa grande sœur est si explosive parfois, pourquoi il a tant de mal à gérer ses émotions, pourquoi c’est si compliqué de vivre le quotidien avec lui !…

Savoir enfin pourquoi c’est si fatigant pour lui de s’adapter à son environnement et de vivre notre quotidien sereinement, c’est un véritable soulagement…(égoïstement, je déculpabilise de toutes ces choses que je pensais n’avoir pas faites ou avoir mal faites pour lui et pour son éducation… ),  et en même temps, on réalise qu’on est au pied d’une montagne, face à une nouvelle bataille pour que cette différence devienne une force et pour accompagner notre Zébulon et le soutenir dans son parcours d’enfant et d’élève…

Mon Zébulon, mon petit Zèbre… je t’aime si fort !

DSC02865

Et ton papa dit tout pareil !!!!!