Zébulon est un petit Zèbre*

* C’est Jeanne Siaud-Facchin (auteur de « L’enfant surdoué » Ed. Odile Jacob) qui a choisi le mot « zèbre » pour parler des enfants plus communément (et bien moins joliment) appelés « précoces », « à haut potentiel » ou « surdoués »…

« Le zèbre n’est-il pas le seul animal sauvage que l’homme n’a pu domestiquer ? Son pelage rayé n’est-il pas destiné à jouer avec les ombres et la lumière pour mieux se dissimuler mais soudain apparaître dans toute sa splendeur en se détachant, par ses rayures, de tous les autres animaux de la savane ? Et n’a-t-on pas l’habitude de parler d’un drôle de zèbre pour désigner un individu original, peu banal ? »

Je crois que j’ai toujours su que notre Zébulon était un enfant différent… à la fois tellement intéressant et attachant, et parfois tellement compliqué et épuisant…

Petit, il a fallu faire face au diagnostic d’épilepsie (type absences) et au traitement par neuroleptiques avec tous leurs effets indésirables… Du haut de ses 4 ans, Zébulon parlait alors de sa maladie disant qu’il « partait sur la lune », qu’il « avait la tête dans les étoiles »… Et puis un jour, après 4 ans de suivi, d’électroencéphalogrammes et de prises de médicaments quotidiennes, on a pu arrêter le traitement et Zébulon est resté sur terre sans autre voyage dans l’espace depuis (hormis Star Wars biensûr) ! Une victoire !

A alors commencé une nouvelle bataille… l’apprentissage de la lecture ! On pensait que l’épilepsie et son traitement étaient responsables des difficultés de Zébulon pour entrer dans la lecture et le langage écrit (parce que le langage oral et les papotages, eux, fonctionnaient très bien !!!) et pourtant, après l’arrêt du traitement, il a fallu accepter une nouvelle évidence : dyslexie et dysorthographie avec un suivi orthophonique intense.

Zébulon continuait donc d’être un petit élève différent portant l’étiquette « dys » après celle de l’épilepsie… avec un caractère explosif !!! Un Zébulon plein de vie, curieux, créatif et hypersensible… avec mille envies, mille idées et mille passions à la seconde… à la fois captivant et terriblement difficile à suivre… C’était parfois tellement compliqué de vivre au rythme des montagnes russes de ses humeurs, de passer du rire aux larmes avec lui et d’être la maman de ce petit bonhomme tellement mystérieux parfois…

Et puis ce mercredi 3 février, le voile s’est levé pour faire lumière sur ce qui se passe dans la tête de notre Zébulon : diagnostic de précocité intellectuelle avec un QI de 137.

Zébulon est un petit Zèbre. Il ne fonctionne et ne raisonne pas comme nous. On sait enfin pourquoi il est en colère, pourquoi l’échec lui est insupportable, pourquoi il est si réfractaire à la contrainte, pourquoi il est à fleur de peau, pourquoi il se pose tant de questions existentielles, pourquoi il agace autant qu’il séduit, pourquoi il recherche toujours la compagnie d’enfants plus âgés que lui, pourquoi c’est si dur qu’il s’endorme le soir, pourquoi sa relation avec sa grande sœur est si explosive parfois, pourquoi il a tant de mal à gérer ses émotions, pourquoi c’est si compliqué de vivre le quotidien avec lui !…

Savoir enfin pourquoi c’est si fatigant pour lui de s’adapter à son environnement et de vivre notre quotidien sereinement, c’est un véritable soulagement…(égoïstement, je déculpabilise de toutes ces choses que je pensais n’avoir pas faites ou avoir mal faites pour lui et pour son éducation… ),  et en même temps, on réalise qu’on est au pied d’une montagne, face à une nouvelle bataille pour que cette différence devienne une force et pour accompagner notre Zébulon et le soutenir dans son parcours d’enfant et d’élève…

Mon Zébulon, mon petit Zèbre… je t’aime si fort !

DSC02865

Et ton papa dit tout pareil !!!!!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s