Teinture au naturel… quand la nature vous offre ses plus jolies couleurs !

C’est sur le compte Instagram de @chouillinous que j’ai découvert cette fascinante technique de teinture naturelle pour tissus à partir des éléments que la nature nous offre… Tout de suite, ça a commencé à fourmiller dans ma tête : mes épices du Maroc, les épluchures de légumes, les feuilles du jardin… je cherchais le potentiel couleur de chaque chose…

Pour un premier essai, j’ai voulu redonner un coup de pep’s aux napperons que j’avais récupérés chez ma Mamie et qui faisaient un peu grise mine… un bon relooking « Yellow Power » au safran du Maroc et les voilà prêts à intégrer la déco d’Automne de la maison !

IMG_3203

Tuto :

Il vous faut :

de la poudre d’Alun (en magasin bio, chez Zodio ou sur Amazon…)

du vinaigre blanc

1 cuillère à soupe de safran (ou de curry, ou curcuma…) pour un jaune qui pète !

 

On commence par faire tremper le support pendant une heure dans de l’eau bouillante mélangée à de la poudre d’Alun (pour la quantité de poudre, c’est 20% du poids du tissu à teindre).

IMG_3202

Ensuite, on fait bouillir une casserole d’eau dans laquelle on ajoute le safran.

On y plonge le tissu et on le laisse bouillir pendant une heure.

IMG_3200

Le tissu prend sa jolie couleur jaune éclatant.

On le sort alors de son bouillon pour le rincer dans une bassine d’eau mélangée à du vinaigre blanc qui va fixer la couleur.

IMG_3201

Essorage… puis sèchage !

IMG_3058

Et voilà deux jolis napperons relookés !

IMG_3062

Processed with MOLDIV

Séduite par cette première tentative, j’ai commencé à m’interroger sur d’autres expériences de coloration… on trouve quelques idées sur internet en cherchant « teinture végétale » ou « teinture naturelle »

Je voulais un vert tendre et un vieux rose pour continuer à teinter des napperons dans un esprit plus suranné…

J’ai renouvelé l’opération sur des petits carrés de coton blanc pour avoir un nuancier.

J’ai tenté 2 décoctions : les feuilles du figuier du jardin et les pelures d’un oignon rouge…

Et comme on mangeait des betteraves, j’en ai aussi récupéré le jus…

Processed with MOLDIV

Et voilà le résultat :

Processed with MOLDIV

La pelure d’oignon rouge donne un vieux rose tirant sur le beige.

La feuille de figuier donne un jaune délicat mais pas le vert tendre que j’avais espéré.

La betterave donne un joli rose très doux.

J’aime beaucoup ces jolies couleurs fanées qui donnent un vécu à mon tissu blanc pourtant tout neuf…

Et je ne désespère pas de trouver la potion magique pour teindre en vert tendre !!! Les pousses d’épinards peut-être… ça sera le prochain test !!!

Si vous essayez, n’hésitez pas à me raconter vos expériences et vos découvertes !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s